Blogue - WebSelf

Google Analytics : Mode d’emploi pour les débutants Partie 2

Image blog WebSelfDans cette deuxième partie, nous allons prendre le temps de survoler les sections Acquisition et Comportement de votre compte Google Analytics. Maintenant que vous avez une idée de qui est votre clientèle, nous allons voir d’où ils viennent et ce qu’ils font sur votre site. Encore une fois, il s’agit que d’une explication sommaire. Nous vous invitons à prendre le temps d’explorer cet outil de mesure pour vous familiariser avec les données offertes.

Maintenant que vous avez passé à travers la première partie du mode d’emploi de Google Analytics, passons aux choses sérieuses. Votre site n’est pas lié à cet outil ou vous n’avez pas lu notre article Mode d’emploi pour les débutants, partie 1? Nous vous conseillons fortement d’y jeter un oeil avant de poursuivre votre lecture. Cela vous aidera à mieux suivre la suite. Pour les autres: Avez-vous fait des découvertes surprenantes en analysant qui venait visiter votre site? Est-ce qu’au contraire les résultats obtenus étaient ce que vous vous attendiez? Êtes-vous satisfait de votre taux de rebond et si non, avez-vous trouvé des idées pour tenter de l’améliorer?

Comment mes visiteurs ont-ils découvert mon site?

Lorsque nous passons des heures à travailler sur notre site internet, nous voulons naturellement qu’il soit populaire et performant. Vous avez sans doute partagé votre travail à vos amis et à votre famille, ainsi que tenté diverses approches sur les médias sociaux ou sur des sites partenaires. Si vous avez des visiteurs, vous désirez sûrement savoir lesquelles de vos stratégies d’acquisition ont fonctionné et lesquelles sont à travailler. Pour en savoir davantage, cliquez sur la catégorie Acquisition, puis Vue d’ensemble sur votre compte Google Analytics.

Image blog WebSelf

Ne soyez pas surpris en tombant sur cette page. Comme il existe plusieurs façons de trouver votre site, il existe plusieurs canaux à analyser. Les principaux, selon vos stratégies, sont le trafic organique, le trafic direct, les médias sociaux, le trafic référent, le trafic via les courriels et infolettres et les campagnes payantes.

Tout d’abord, parlons du trafic direct, l’un ou le plus gros joueur dans les sources de trafic la plupart du temps. En effet, vous trouverez dans le trafic direct ceux qui tapent directement l’URL de votre site ou qu’ils ont mis votre site en favori. Bref, soit les gens qui accèdent à votre travail vous connaissent ou vous aiment! C’est donc un indicateur assez positif, toutefois prenez le temps de regarder le taux de rebond en lien pour confirmer ou infirmer le tout. En effet, Google a malheureusement tendance à classer une visite dont il ne peut identifier la source comme étant du trafic direct. Par ailleurs, c’est aussi le trafic direct qui est utilisé pour les gens ayant connu votre site via des façons marketing plus conventionnelles telles que les publicités papier ou le bouche-à-oreille.

Passons maintenant au trafic organique. Non il ne s’agit aucunement de recherches faites par des personnes véganes, mais plutôt du trafic venant moteurs de recherche comme Google, Yahoo ou Bing. Si quelqu’un fait une recherche sur Google et qu’il clique sur votre site bien référencé, cela tombera dans votre trafic organique. Pour avoir de bons résultats et apparaître plus souvent dans les recherches, il est, entre autres, important d’écrire vos mots-clés et les métadescriptions sur chacune de vos pages. Il sera alors plus facile de les trouver sur les moteurs de recherche.

Puis, vous avez aussi les canaux social et référent. Comme son nom l’indique, la source sociale inclut tous les visiteurs étant tombés sur votre site après être passé sur des médias sociaux. Lorsqu’on parle de médias sociaux, il n’y a pas seulement Facebook (même s’il est souvent le plus important!). Considérez avoir une présence sur Pinterest, Instagram, Youtube, Twitter ou Trip Advisor selon le type de site web que vous avez pour augmenter vos parts de marché.  Le canal référent, de son côté, fonctionne de façon similaire au canal social, toutefois il se concentre sur les autres sites. En effet, Google met dans cette catégorie tout lien vers votre site à partir d’un autre site via des backlinks, une sorte de chemin direct entre vos deux entités. Jetez un coup d’oeil à la liste des sites référents qui sont liés à votre site internet. Est-ce des sites de qualité? Sachez que plus vous aurez des liens (backlinks) de bons sites menant à votre projet, mieux vous serez référencé.

Finalement, Google suit également l’acquisition de vos visiteurs via vos campagnes d’infolettres et vos publicités payantes. Notre article sur le référencement payant vous permettra d’en apprendre davantage sur les différentes options qui s’offrent à vous.

Et puis une fois sur mon site, que font-ils?

Image blog WebSelf

Après avoir passé tout ce temps à travailler vos stratégies d’acquisition, qu’est-ce que vos visiteurs font une fois sur votre projet? Cliquez sur Comportement, puis Vue d’ensemble pour le découvrir. Dans cette section, vous avez accès aux données concernant quelles sont les pages les plus visitées et pendant combien de temps, ainsi que les pages de départs de vos visiteurs pour ne nommer que ces trois éléments. Il est probable que votre page d’accueil soit la plus vue, toutefois est-ce que vos clients prennent le temps de découvrir les autres pages de votre site? Est-ce que vous remarquez qu’une page semble moins bien performer que les autres? Lorsque vous sélectionnez une page en particulier, Google Analytics vous donnera plusieurs informations sur le séjour moyen de vos visiteurs sur celle-ci. Comme le mentionne Frédéric Gonzalo sur son blog, ces précieuses informations peuvent vous aider à concevoir vos placements publicitaires et même plus!

Si vous sélectionnez Flux de comportement au lieu de Vue d’ensemble, vous verrez alors à quoi ressemble les diverses sessions de votre site web de façon plus illustrée, de la page de destination à la page de départ. Sur quelle page vos visiteurs sont-ils tombés en premier? Quelle fut la deuxième page visitée? Sachez créer divers chemins faciles entre les différentes pages pour amener vos admirateurs à découvrir autres parties de votre site.

Pour conclure, encore une fois nous vous encourageons à prendre le temps d’explorer tout ce que Google Analytics a à vous offrir. Bien que vous en saurez davantage sur vos clients, vous pourrez aussi maintenant voir quelles pages fonctionnent bien et celles qui semblent être plus problématiques. Prenez en note vos données, puis tentez de changer la donne en essayant diverses actions. Nous n’avons pas abordé aujourd’hui la section Conversions de notre outil, toutefois vous pouvez, surtout si votre site a une boutique, vous créer et suivre vos objectifs, que ce soit une action précise ou une vente via cet onglet. Nous espérons de tout coeur que vous vous sentez prêt à vous lancer maintenant que vous avez une bonne idée de ce que les données de Google Analytics peuvent faire pour vous et votre projet.

Image blog WebSelf