Ce que vous devez savoir sur la bande passante

Image blog WebSelf

Lorsque vous créez un site web, il y a plusieurs éléments à prendre en considération. Par exemple, vous devez choisir un nom de domaine pertinent, mettre à l’avant votre image de marque et veillez à optimiser votre référencement. Une fois ces éléments réglés, vous aurez à vérifier votre bande passante. Mais qu’est-ce que la bande passante exactement et quoi faire pour que la consommation de bande passante de votre site reste adéquate?

Qu’est-ce que la bande passante

Commençons par le début: qu’est-ce que la bande passante? La bande passante correspond à la capacité allouée au transfert de données permettant l’affichage de votre site aux visiteurs. Plus elle est large, plus vous pouvez accueillir de visiteurs ou avoir d’éléments sur votre site web. 

En d’autres mots, chaque fois qu’un élément se télécharge, cela prend des données. Un nombre précis de données sont allouées à votre site web. Par exemple, lorsqu’une image se télécharge, qu’une vidéo ou une musique est lancée, cela prend de la bande passante. Évidemment, une vidéo prendra plus de données qu’une simple image. Plus un élément est lourd, plus cela prendra de données.

Combien de bande passante ai-je besoin avec mon site web

Il existe différentes façons de voir quelle quantité de bande passante vous avez besoin pour votre site web. Vous pouvez suivre vos résultats et vous adapter au fur et à mesure, toutefois il existe quelques calculs qui vous permettront d’avoir une idée de votre consommation. 

Par exemple, le site TopHébergement.net suggère d’estimer la taille moyenne de votre site (vous pouvez utiliser des outils comme Pingdom pour avoir accès au poids de vos différentes pages) et multipliez ce nombre par le nombre moyen de visiteurs par mois. Ensuite, multipliez ce résultat par le nombre moyen de pages vues par visiteur. Vous pouvez retrouver ces données sur votre tableau de bord du côté des statistiques ou bien à l’aide d’outils comme Google Analytics. N’oubliez pas ensuite de convertir les Ko en Go pour avoir un bon ordre de grandeur.

La bande passante comprise avec les forfaits WebSelf

Tous les forfaits WebSelf comprennent de la bande passante. Vous n’avez donc pas besoin de vous en occuper, même si vous décidez de créer un site web gratuit. En effet, avec notre plan gratuit, vous avez accès à 500 Mo de bande passante par mois. Lorsque vous optez pour notre forfait Basic, cela monte à 2 Go, avec le forfait Pro, vous avez 20 Go et finalement avec notre forfait eCommerce, vous possédez 50 Go de bande passante par mois. 

Pour surveiller la consommation de bande passante de votre site web, vous pouvez vous rendre sur votre tableau de bord WebSelf. Si jamais vous dépassez votre limite, deux choix s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez choisir un plan supérieur pour avoir accès à plus de bande passante. Cela est pertinent si votre site est en croissance et que vous avez de plus en plus de visiteurs. Vous pouvez aussi décider d’attendre l’arrivée d’un nouveau mois. Chaque mois, votre consommation de bande passante est remise à zéro. Il faut toutefois mentionner que d’ici le premier jour du mois prochain, votre site sera indisponible. 

Comment maximiser la bande passante de votre site web

Comme la bande passante d’un site web est limitée, vous devez garder cela en tête lorsque vous créez votre site web. Plus il y aura d’éléments lourds à télécharger ou si vous avez plusieurs milliers de visiteurs, cela prendra une quantité importante de bande passante. Voici donc quelques conseils pour maximiser votre consommation de bande passante.

  • Est-ce que tous les éléments de mon site sont nécessaires?

    Lors de la création de votre site, vous serez peut-être tenté d’ajouter de nombreux visuels. Ce n’est pas quelque chose de mal en soit, toutefois, gardez en tête que chaque élément que vous ajoutez a un poids sur le plan des données, mais aussi sur le plan du stockage et du poids visuel. Restez concis. Vous remarquerez qu’une des tendances actuelles concernant les sites web est le minimalisme. Laissez votre site respirer!

  • Optimisez vos images

    Nous avons souvent parlé de l’importance d’utiliser de belles images sur votre site web, mais il ne faut pas qu’elles soient trop lourdes. En effet, plus une image est lourde, plus cela prendra de données lors du téléchargement. Essayez de choisir des images en format JPG ou bien pensez à utiliser des compresseurs d’images pour vous assurer que vos images aient un poids adéquat et ne nuisent pas à votre bande passante. De notre côté, nous aimons bien TinyPNG pour sa facilité d’utilisation. En quelques secondes, une image perd près de 80% de son poids original et cet outil est aussi gratuit!
     

  • Connaissez vos visiteurs

    Notre troisième conseil est le suivant: prenez le temps de connaître vos visiteurs. Premièrement, savez-vous combien de visiteurs vous avez mensuellement? Est-ce en croissance? Ainsi, vous pourrez voir quelle est la consommation de bande passante pour ce nombre de visiteurs. Ensuite, si vous connaissez votre clientèle, il vous sera plus facile de ne mettre que des éléments pertinents sur votre site. Par exemple, au lieu de mettre une dizaine de vidéos dont la moitié ne seront que peu regardées, gardez celles qui sont intéressantes.

En conclusion, la bande passante est un élément clé de votre site web. Il s’agit un peu de l’essence d’une voiture. Plus vous en avez, plus il vous sera possible de parcourir une grande distance.  Par ailleurs, il y a plusieurs similarités entre la consommation de bande passante et la vitesse de chargement d’un site web. Dans les deux cas, si vous optimisez vos images et que vous ne gardez que les éléments pertinents, cela aura un impact positif sur votre site.