Blogue - WebSelf

Envers du décor: WebSelf se dévoile ép. 19 - Annie

Image blog WebSelfSavez-vous qui se cache derrière WebSelf? Pour ce 19e épisode de notre série l’Envers du décor, nous vous présentons l'une de nos développeuses full stack, Annie. Son travail consiste par exemple à programmer les nouveautés de notre éditeur de site web. Annie fait partie de l’équipe WebSelf depuis juillet 2019 et nous avons décidé de lui poser quelques questions sur son travail et ses préférences.

Allo Annie! En quoi consiste ton travail chez WebSelf?

Je suis développeuse full stack, un drôle de titre qui veut dire que je fais de la programmation à tous les niveaux de conception de WebSelf. Par exemple, je peux produire du code qui servira à afficher ce qu’on voit à l’écran ou encore à organiser les données qui doivent être enregistrées. Toute l’équipe de développement travaille fort pour que notre application soit innovatrice, facile d’utilisation et de grande qualité.

Qu’est-ce qui t’a donné le goût de devenir développeuse? Qu’as-tu fait comme études?

Je raconte souvent que lorsqu’il est venu le temps de me choisir une carrière je n’ai même pas envisagé la possibilité d’être programmeuse. Mon profil était tellement aux antipodes de l’idée que l’on se fait d’un développeur, notamment parce que je suis une fille et qu’en plus je suis hyper sociable. J’ai d’ailleurs pratiqué avec passion le métier de travailleuse sociale pendant près de quinze ans. Malheureusement, j’avais toujours l’impression que l’aspect plus cartésien de ma personnalité restait en arrière-plan. Il faut dire que lorsque l’on travaille avec des humains, il est plus difficile de quantifier l’impact de notre travail ou d’en voir clairement le résultat. Pas toujours facile pour quelqu’un qui adore résoudre des problèmes.

J’avais entendu dire qu’une des bonnes façons de découvrir notre véritable voie professionnelle était de se rappeler ce qui nous passionnait lorsque l'on était enfant. J'ai alors réalisé à quel point j'avais toujours été fascinée par tout le monde qui entoure l'informatique et j'ai choisi d'y plonger. Ayant déjà 2 diplômes universitaires en poche j’ai opté pour la technique.

Comment es-tu tombée chez WebSelf?

Lorsque la succursale où je travaillais depuis la fin de mes études a fermé, j’ai fait une recherche sur un site d’emploi bien connu. J’y ai trouvé 591 d’offres d’emploi de développeur, et ce, uniquement pour la région de Québec. Par curiosité, j’ai fait la même recherche, mais avec le mot-clé "développeuse". Je n’ai eu que 3 résultats, dont l’annonce de WebSelf. Non seulement l’offre d’emploi était inclusive, mais elle correspondait exactement à ce que je recherchais chez un employeur. Après la première entrevue, je savais que j’avais trouvé l’équipe avec laquelle je voulais travailler et à mon grand bonheur, le sentiment était partagé.

Qu’est-ce qui te satisfait le plus dans ton travail ?

J’ai le grand bonheur de travailler avec une équipe de développeurs séniors qui non seulement ont des pratiques de programmation exemplaires, mais qui en plus, savent le faire dans le plaisir.

Qui est ton idole de jeunesse?

Jeune, j’avais une vilaine tendance à trouver que les adultes ne comprenaient pas grand-chose à la vie. J’étais davantage inspirée par les personnages fictifs qui peuplaient mes nombreuses lectures. Mon premier héros fut sans aucun doute Alexis, le protagoniste d’une série de livres d’Yvon Brochu, mais ma première véritable idole fut Éowyn dans le Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien.

Qu’écoutes-tu en travaillant?

Ces temps-ci je dois admettre que mes choix sont plutôt « pop ». J’ai longtemps été fan de musique alternative et mélancolique, mais en vieillissant je recherche plus le côté festif qui donne envie de chanter. D’ailleurs, j’adore les chansons où l’on retrouve des harmonies vocales, notamment les chorales gospel ou les groupes a capella comme Pentatonix. Actuellement, la chanson qui me fait le plus vibrer sur ma playlist est « when the party’s over » de Billie Eilish.

Note importante : du 1er novembre au 31 décembre de chaque année, j’écoute presque exclusivement de la musique de Noël. Seulement sur mon téléphone, j’ai 24h de musique des fêtes en continu.

La citation qui te caractérise ?

“Discomfort is the price of admission to a meaningful life” Susan David, PhD.

Chien ou chat ?

Poisson définitivement poisson. Mais je rêve un jour d’apprivoiser une corneille.

Quels sont tes passe-temps?

Lecture, séries, cinéma, jeux d'énigme, casse-tête et Lego. Je tricote aussi. Je caresse encore l’idée de m’acheter un piano un jour même si je n’ai pas joué depuis presque 20 ans. Des fois il m’arrive aussi d’enfiler mes espadrilles pour une petite course entre collègues ou de monter mon vélo, mais ces 6 dernières années j’ai davantage couru après mes enfants.

Quel est ton endroit favori à Québec? 

Mon chez-nous à Val-Bélair, le quartier Saint-Sauveur, car c’est là que j’ai mes racines et partout où l’on voit le fleuve, car un jour je vivrai sur le bord de la mer.

Quelle est la chose dont tu ne pourrais te passer pour avoir une belle journée au travail?

L’humour ! Et comme les blagues c’est plus drôle en groupe, je ne me passerais pas non plus de notre formidable équipe. Un bon café et un sac de bonbons font aussi partie de ma recette gagnante.

Ton film favori?

La Matrice et Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.

Quelque chose à dire à nos clients?

Merci !