Blogue - WebSelf

Créer un site : Les premiers pas!

Créer son premier site web

Les petites entreprises ont souvent peur des coûts liés au développement d’un site web et d’une stratégie de marketing en ligne ou encore pire, croient toujours qu’un site web est un luxe, un élément superflu, que ce n’est pas nécessaire. Pourtant, lorsqu’on regarde nos habitudes de vies, on voit clairement que le web prend de plus en plus de place. 78% des internautes recherchent un produit sur internet avant d'acheter. 97 % des consommateurs recherchent des entreprises locales en ligne avant de se rendre sur place. 82% des recherches web locales sont suivis d'une visite en magasin ou d'un appel. Pourtant ... et tristement, seulement 44% des PME québécoises ont créer un site internet.

Les 56% restant se font encore des peurs ou se trouvent des excuses : « Je ne connais rien là-dedans », « Je n’ai pas le temps », « C’est beaucoup trop cher », « J’ai déjà un Facebook, je suis correct ». Laquelle est votre excuse? En 2013, aucune de ces excuses n’est valable. Plusieurs solutions existent pour créer un site web de façon simple, intuitive et abordable et construire une e-réputation ou une campagne marketing autour de celui-ci ne veut plus dire vous ruiner. Et une page Facebook ne remplacera jamais un site web. Elle peut faire partie d’une stratégie d’e-réputation, mais elle ne devrait pas en être le centre.

Par où commencer pour créer son site internet ?

Tout d’abord, la construction de votre site. Par où commencer? On dit souvent « On n’est jamais mieux servi que par soi-même » et plusieurs fois, cette expression a été prouvée vraie. Même si vous n’êtes pas technicien informatique, c’est très possible pour vous de créer votre site vous-même et de l’entretenir. Une solution simple est d’utiliser un éditeur de site web en ligne, comme WebSelf.net par exemple. Vous pouvez aussi utiliser les services d’un webmestre, mais garder en tête qu’à chaque petite modification, vous devrez sortir votre chéquier et c’est souvent pour des factures salées ! Après tout, nous voulons tous garder notre portefeuille heureux !

Avec un éditeur en ligne comme WebSelf, vous choisissez une formule à un prix très abordable, et vous pourrez lancer votre activité en ligne en quelques jours seulement. Les plans incluent tout ce qui est technique, comme l’hébergement, le nom de domaine, l’accès à la modification de votre site et le support technique. L’éditeur lui-même est simple à utiliser et facile à apprendre. On ne vous demandera jamais de toucher à un script HTML ou de comprendre ce qu’est le JavaScript. Rien de tout ça ! WebSelf fonctionne avec des modules, le module texte pour ajouter du texte, module image pour ajouter une image, etc. En gros, créer votre site ne devrait pas être plus complexe que produire un document Word !

Déterminer le contenu de son site web

Les mots-clés

Ensuite, vous devrez construire votre site. Pas facile quand on n’a jamais fait ça ! Il y a quelques règles dans l’écriture et la création de contenu web et celles-ci peuvent vous sauver bien des sous et vous aider à vous faire connaître. Avant même d’avoir commencé à insérer une image ou taper une phrase dans votre site, vous devrez penser à vos mots clés. Google, on y revient, est un élément important de votre marketing et si vous l’aborder de façon intelligente rapidement, c’est aussi gratuit ! Réfléchir à ses mots clé, c’est se mettre dans les souliers d’un inconnu. Qu’est-ce que celui-ci va saisir dans Google pour vous trouver? Il ne s’agit pas de saisir un seul mot, mais une expression ciblée étroitement lié à votre activité. Gardez en tête qu’une recherche moyenne sur Google contient 4,29 mots! Sentez-vous donc à l’aise de choisir une courte expression comme mots clé, « shopping » n’est certes pas suffisant pour un bon positionnement!

Le contenu

Une fois vos mots clé définit, on se lance dans le contenu lui-même. Vos compétiteurs peuvent être un atout si vous êtes à court d’idée. Il ne s’agit pas de plagiat, mais bien de voir ce qui se fait dans votre secteur! Adaptez-vous à votre marché de façon adéquate pour avoir un bon succès. Aussi, il ne faut pas faire réfléchir le visiteurs lorsqu’on créer notre site web. Structurez votre contenu en paragraphe, avec des titres et des intitulés clairs. Insérez également des « call-to-action ». En incitant les gens à faire une action précise, vous les influencer dans le bon sens. À quoi vous sert votre site? Voulez-vous que vos visiteurs vous appel? Dites-leurs! Un bouton Appelez-moi, qui pointe vers vos coordonnées, est la meilleure façon de recevoir des appels.

Ne négligez pas la bonne orthographe et le bon vocabulaire. Une orthographe soignée vous aide en terme de référencement et professionnalisme et l’utilisation d’un vocabulaire adapter à votre publique cible est important. On ne s’adresse pas à tout le monde sur le même ton!

Tenir un blog

Inclure un blogue dans un site est également un atout, mais il faut réfléchir à certaines choses avant de se lancer. Avez-vous le temps nécessaire pour entretenir un blogue? Si la réponse est non, n’en faites pas! Un blogue est un engagement à long terme. Il faut poster de nouveaux contenus régulièrement pour que celui-ci soit efficace. Il faut également noter qu’un blogue bien alimenté est une source fraiche de contenu pour Google. En ajoutant vos articles de façon régulière, vous venez ajouter des sources de mots clés à votre site. D’ailleurs, en réfléchissant à son blogue, en développant une ligne éditorial, une voix, qui nous est propre et en traitant de sujets pertinents, non seulement vous ajouter du contenu à votre site, mais vous développer une audience, qui reviendra sur votre site et vous deviendra fidèle. Avec le temps, si vos articles sont lus et appréciés, vous établirai une réputation d’expert dans votre domaine, ce qui est une valeur ajoutés pour votre entreprise ou activité!

Optimiser son référencement

Créer son site ou son blogue veut aussi dire être parmi tous les autres sites de la toile. Il faut donc bien considérer sont référencement, c'est-à-dire son positionnement sur Google. Google vous positionne en fonction de votre PageRank, qui est visible dans la barre d’outils de Google. Il s’agit d’une note, sur 10, attribuer à votre site selon certains critères. Un de ceux-ci est le nombres de liens qui pointent chez vous. Un PageRank de 2 ou 3 sur 10 est d’ailleurs très bon pour un site de PME ou pour un blog. En établissant une position d’expert dans votre domaine via vos articles et en ajoutant constamment de nouveaux contenus, vous courrez la chance que des gens partagent vos articles, soit via les médias sociaux ou leurs propres blogues. Ceci génère des liens vers votre site. Ces liens sont comptés comme des votes. Plus le nombre et le poids de ces votes est élevés, mieux sera positionné votre site. Notez que vous pouvez également augmentez le nombre de liens vers votre site en faisant des échanges de liens avec des partenaires ou des sites liés à votre domaine d’activité.

Analyser les statistiques

Une fois le site en ligne, le blogue bien alimenté et tout, ce n’est pas terminé. Pour avoir un site web qui fonctionne bien, il fait bien sûr en faire le suivi. Vous devrez ainsi avoir un panneau de statistiques lié à la réalisation de site web. Il est important de bien analyser ses statistiques. Il ne suffit pas d’être satisfait de son nombre de visiteurs uniques, mais de bien lire entre les lignes. Si votre taux de rebond est trop élever (disons 70-100%), c’est que quelques chose cloche. En effet, même si vous avez 100 visiteurs, si votre taux de rebond est de 98%, seulement 2 personnes prennent réellement le temps de parcourir votre site! Plusieurs éléments peuvent influencer votre tôt de rebond : contenu mal organisé, pas de « call-to-action », l’activité ou l’offre n’est pas assez clair, etc. Il faut donc faire des tests et changements au niveau du site pour augmenter le taux de rétention de vos visiteurs.

Avoir une bonne stratégie marketing

Parallèlement à votre site, vous pouvez avoir une stratégie marketing très abordable avec les médias sociaux ou encore avec une petite campagne de publicité payante. Prenez le temps de bien évaluer vos besoins et votre but sur ceux-ci avant de vous lancer tête baissée parce que c’est populaire. Blogue, Pinterest, Facebook, Twitter, LinkedIn, StumbleUpon, c’est facile de s’y perdre. Cibler les plus importants pour vous, pour varier vos plateformes et augmenter votre notoriété. Prenez par contre note que si vous jouer au vendeur sur les plateforme sociales, vos messages tomberont dans l’oublie. Il faut offrir du contenu sur les médias sociaux, être pertinent et donner de la valeur à notre message. Partagez de l’information sur votre secteur d’activité, donner votre avis d’expert, parlez d’actualité, mais ne perdez pas votre but et votre voix!

N'oubliez pas que débute une activité ou un site, c'est toujours demandant au début. Ne vous découragez pas et restez concentré sur votre but! Des centaines de ressources sont disponible en ligne et notre support technique regorge de ressources pour vous aider! N'hésitez pas à nous contacter en cas de besoin!