Blogue - WebSelf

Le monde du web est en effervescence, sachez lui parler !

Effervescence du web

Le site web Les affaires publiait récemment un article annonçant que plus du tiers de la population mondiale ont accès à Internet. L’article annonce que :

« Plus d'un tiers de la population mondiale est connecté à internet, selon un rapport de l'agence spécialisée de l'ONU sur les télécommunications (UIT) publié jeudi.
«Le développement des services large bande à travers le monde a entraîné une augmentation de 11% du nombre d'internautes dans le monde au cours de l'année dernière», indique ainsi l'Union internationale des télécommunications.
Début 2012, il y avait 2,3 milliards d'internautes dans le monde, soit plus d'un tiers de la population de la Terre. »

On réalise face à ces chiffres que l’ère de se dire « B’ah, un site web, à quoi ça me servirait ! » est maintenant résolu. Le nombre de foyers qui a accès à Internet augmente d’année en année, dans tous les pays autour de notre belle planète. Chacun de ces foyers est un client potentiel ou une ressource importante pour la petite entreprise ou le particulier qui a décidé de créer un site web.

Créer du contenu de qualité

Dans cette optique, il faut savoir créer du bon contenu et présenter son site de façon adéquate pour rejoindre le bon public. Le processus rédactionnel de vos contenus devient très important, non seulement pour votre référencement, mais également pour vous distinguer de vos compétiteurs. Plus d’accès à Internet veut aussi dire plus de sites web… sachez garder le vôtre à jour et professionnel. Si votre contenu n’est pas adéquat, votre public cherchera ailleurs.

Écrivez pour votre public. Gardez toujours celui-ci en tête. Vous adressez-vous à des parents, des entrepreneurs, des artistes, des collègues, des amis? Adoptez le niveau de langage et le vocabulaire approprié lorsque vous rédigez.

Le blog d’agentSolo publiait également des rappels sur la rédaction de contenus, inspirés d’un infographique en anglais. L’article étant très pertinent et le sujet important, je vous retransmets donc l’information, tel que publié par la blogueuse Aurélie Ponton, révisé à ma façon !

Étape 1 : Effectuez les recherches de vos sujets

Le sujet. N’est-ce pas là l’essentiel d’un texte ? Il semble si facile et pourtant, on ne s’y arrête pas assez souvent. C’est précisément au début du processus de rédaction qu’il faut se démener pour trouver des idées nouvelles, des approches uniques, etc. En effet, quel sujet n’a jamais été abordé? Soyons francs, rien n’est inédit désormais. Il faut donc trouver un nouvel angle, que ce soit pour un article de blogue ou encore pour un mot de bienvenue sur le site que vous venez de créer.

Trop souvent, le rédacteur se lancera dans la production de contenu sans avoir vraiment pris la peine de savoir comment se démarquer. C’est une erreur, car c’est exactement comme ça que l’on tombe dans une “routine rédactionnelle” et que l’on s’installe dans une (mauvaise) zone de confort.

Étape 2 : Trouvez des sources auxquelles vous pourrez faire référence

Évidemment, tout bon rédacteur Web vous parlera ici de l’importance d’une bonne stratégie de link building, c'est-à-dire de créer des liens avec vos amis blogueur ou webmestre. Tout le monde y gagne ! Toutefois, j’ajoute également l’aspect de la crédibilité. En effet, bien que l’on puisse rédiger le meilleur des textes Web, celui-ci n’aura jamais autant d’impact que si on collabore avec d’autres blogueurs en citant leurs contenus dans nos textes. Donc, allez-y, citez ! Assurez-vous, bien sûr, de ne pas citer n’importe quoi ! Utilisez les contenus liés au vôtre et à votre activité, choisissez les contenus judicieusement et n’hésitez pas à les commenter !

Étape 3 : Insérez vos mots clés de façon pertinente

Ah, nos amis les mots clés. On ne le dit jamais assez, ils sont importants. Par contre, utiliser sans aucune logique ou restriction, ils tourneront rapidement votre texte en langage de robot. Il faut donc apprendre à rédiger du contenu optimisé pour les moteurs de recherche sans toutefois se laisser emporter par le désir de bourrer son texte des mêmes mots-clés. Personne n’a envie de lire 6 fois la même expression dans un paragraphe de 200 mots !

Étape 4 : Structurez votre contenu

Rien de bien sorcier dans l’importance de structurer son texte. Ça été dit et redit : sur Internet, il faut donner un coup de pouce au lecteur en structurant son texte à l’aide de sous-titres, de listes à puces, etc. Certains auteurs vont même jusqu’à dire que la structure du contenu a presque autant d’importance que le contenu lui-même. Un contenu mal organisé, surtout sur le web, devient blasant et monte le taux de rebond. Droit au but, accrocheur, bien structuré. Gardez bien ces mots en tête !

Étape 5 : Trouvez la façon de vous démarquer

Certains auteurs recommandent d’opter pour la controverse lorsque l’on écrit : titre percutant, style direct, du type annonce de film d’action. Mme Ponton, que je seconde, est d’avis que c’est un style qui ne colle pas à tout le monde. Une tentative ratée de style percutant peut vite tomber dans le mélodrame et l’effet « dans la gueule » est raté ! Lorsque vous écrivez, l’important c’est de trouver votre propre voix (comme dans la vie finalement). Soyez vous-même, parlez franchement. Si vous êtes du type enflammé, eh bien allez-y dans le percutant. Si, par contre, vous êtes timide et réservé, laisse la controverse à d’autres ! N’ayez cependant pas peur d’affirmer vos points de vue et de faire des essais afin de trouver une façon d’écrire qui vous colle à la peau.

Ne tombez pas dans le piège de répéter sans commenter, de citer sans consulter, etc. En bref, trouvez votre style et travaillez-le jusqu’à ce que vous puissiez en avoir une parfaite maîtrise. N’ayez pas peur de mettre une touche perso dans vos écrits. Après tout, c’est ce qui fait de votre blogue, eh bien, VOTRE blogue quoi !